LA PARABOLE DU NOMBRIL

 

 

Elle me tracasse il dit, cette manie qu'il ont de se regarder le nombril au lieu de regarder les autres. Car j'ai fait les nombrils sans trop y prêter attention, un peu comme le tisserand qui arrive à la dernière maille et qui fait un noeud, comme ça pour que ça tienne, à un endroit qui ne parait pas trop...En fait, j'était content d'avoir fini.

 

 

 

 

Oui, de toute ma création, il dit, ce qui m'étonne le plus, c'est tout le temps qu'ils mettent, dès que ça va un peu mal, à se regarder le nombril au lieu de voir les difficultés des autres. Si c'était à recommencer, si je pouvais faire un rappel général, si ce n'était pas trop de remettre l'ouvrage sur le métier, je leur placerait le nombril en plein milieu du front.

 

 

 

 

Comme ça, il dit, ils seraient bien obligés de regarder le nombril des autres !

 



 

 

                                                                                             
 

 

 



The fabulous picture used in this set in an artwork made by © Norma Peters.
Visit her homesite by clicking here!


Webset  by © KissDesign Website